LA NAVIGATION CULTURELLE

LA NAV'

Cette année nous traversons la métropole par son espace naturel central  : La Garonne. Celle-ci traverse différents paysages  : urbains, industriels, péri-urbains et souvent ruraux. Elle vient croiser des vestiges des temps passés et des projets en émergence. Nous observons le retour d'un désir de rivière. Après des décennies de rejet, les girondins reviennent vers leur fleuve en se tournant vers de nouveaux usages  : sportifs, de détente, culturels.La navigation de la Rencontre des Bateaux en Bois et Autres Instruments à Vent vient questionner cette riveraineté et les usages de notre rivière en proposant une aventure culturelle aux girondins.  

 


 

Une navigation culturelle.

          

Notre navigation est culturelle par sa composition. Une partie des bateaux de la flottille sont des bateaux patrimoniaux. Au premier chef, les filadières, monotypes du bassin, plates, autant d'embarcations qui racontent une histoire populaire de notre région. Culturelle également car elle exprime un regard sur la manière dont on peut vivre le fleuve et ses berges. L'arpenter sans le détruire, y travailler sans l'exploiter. C'est valoriser la lenteur et la contemplation contre la vitesse et la consommation des paysages. Nous ne naviguons pas seul. Chaque soir, de nouvelles rencontres autour de repas, de verres de vins entrechoqués avec nos hôtes d'escale. Cette convivialité fait le lien entre girondins et exprime ce que nous avons de commun. Enfin, notre navigation est culturelle car elle est accompagnée d'un projet artistique qui fait écho à nos interrogations et qui vient apporter un regard sensible vers la rivière et ses riverains.                                                                                
Notre événement est nomade avec toutes les contraintes que comporte une navigation en Garonne et Gironde. La lune est aussi une co-organisatrice de l’événement. En effet, les marées sont changeantes, parfois capricieuses et ont un impact direct sur notre aventure.  

 

 Des escales spectaculaires.

 

Ces escales se veulent des aventures culturelles dans une démarche d'art contrebande. Détourner des lieux et des symboles pour entamer un dialogue à plusieurs niveaux avec le public. Nos artistes associés du Parti Collectif vont se saisir de ces espaces pour proposer des formes spectaculaires inédites à la croisée de leurs univers artistiques, de l'imaginaire naval et des lieux d'escales. Ce sera un spectacle en construction qui se nourrira des kilomètres parcourus et des rencontres lors des escales. Une création in situ évolutive qui ne manquera pas de se jouer des lieux, des symboles et des histoires. Raconter une histoire venant se confronter à l’histoire de cet espace, faire se rencontrer les navigants et les riverains autour de la question des rives et de l’usage de la rivière. L'escale sera composée d'une installation matérielle légère mais permettant d'inviter le public dans un cadre singulier, convivial et capable d'accueillir des spectacles. Ce sera un espace entre campement, guinguette et festival extérieur.  

 

Une armada musicale.

 

Cette flottille comptera une vingtaine de bateaux de différents gabarits, dont une cinquantaine de navigants et co-équipiers de l'aventure. Ces derniers camperont sur place. Les bateaux engagés porteront nos artistes musiciens improvisateurs qui se feront une joie d'envoyer, à grand coup de cuivres et de voix, du vent dans nos voiles. Nous hisserons haut les drapeaux quand les œuvres de la commande publique seront visibles dans nos longues vues à la croisée des arts. Le bateau est un élément intergénérationnel et interculturel, par sa symbolique et son histoire. Autant ancré dans un territoire local que fenêtre vers le voyage, il réunit autant les bricoleurs amoureux des beaux objets que les rêveurs littéraires.   

Que recherchez-vous ?