2012

Le coureau comme fil rouge de l'atelier charpente navale


Durant l'été 2012, les deux charpentiers de marine, Simon Popieul et François Vidal traçaient l'épure d'un coureau de Garonne, et marquaient ainsi le point de départ d'une construction patrimoniale.
Avec l'aide d'un apprenti, le renfort de onze stagiaires en formation "demain le fleuve" et la participation précieuse de fidèles adhérents du chantier, la construction de la réplique de l'Henriette, dernier coureau langoiranais, pouvait débuter.

 


Traçage de l'épure (plan à l'échelle 1)


Sélection et achat du bois


Livraison du bois


Aménagement de la zone de travail


Pose de la carlingue



Pose des bassoles


Pose de la quille


© Sylvain Desportes, Joël Gachet, Rolbac, et Amandine Usaï

Que recherchez-vous ?